En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies [ou traceurs] destinés à mesurer son audience.
Sèvres Vienne

Le prêt à l'amélioration de l'habitat (PAH)

Mis à jour le 05/08/2016

Pour alléger la facture de vos travaux d'aménagement ou de réparation de votre logement, vous pouvez demander le Prêt à l'Amélioration de l'Habitat.

Quels sont les critères pour obtenir un PAH ?

  • Vous devez bénéficier d'une prestation familiale (la prestation accueil du jeune enfant, les allocations familiales, le complément familial, l'allocation logement à caractère familial, l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé, l'allocation de soutien familial, l'allocation de rentrée scolaire, ou encore l'allocation journalière de présence parentale)
     
  • Vous devez occuper votre logement, en tant que locataire, sous-locataire, occupant de bonne foi, ou propriétaire,
  • Vous devez occuper votre logement de façon stable et au titre de votre résidence principale
  • Vous devez entreprendre ou faire entreprendre des travaux de réparation, d'assainissement, d'amélioration, d'agrandissement, de division ou d'isolation thermique de votre logement.
A noter

sont exclus les travaux d'entretien, ceux à caractère luxueux ou destinés à l'achèvement d'une construction neuve.

Montant

Le montant du prêt est plafonné à 1067,14 euros et ne doit pas dépasser 80 % de vos dépenses engagées. Son taux est de 1%. Il est remboursable en 36 mensualités au maximum.
 

Formalités

Vous souhaitez bénéficier du prêt à l'amélioration de l'habitat ?
Pour cela, vous pouvez télécharger la demande de prêt à l'amélioration de l'habitat ci-contre et la retourner à votre caisse de MSA accompagnée du ou des devis détaillés des travaux que vous envisagez d'effectuer.


Source : CCMSA
Crédit photo : CCMSA - Valua Vitaly - iStockphoto