En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies [ou traceurs] destinés à mesurer son audience.
Sèvres Vienne

La retraite progressive des salariés agricoles

Mis à jour le 18/06/2015

Si vous souhaitez exercer une activité à temps partiel tout en percevant une partie de votre retraite, vous pouvez demander la retraite progressive. Durant cette période, vous continuez à cotiser pour votre retraite. Le calcul de la retraite progressive est donc effectué à titre provisoire.

La retraite progressive, comment ça marche ?

Percevoir une partie de ma retraite et travailler à temps partiel, c'est possible !

La retraite progressive vous permet en tant que salarié agricole de partir à la retraite tout en continuant à travailler à temps partiel. Cette activité sera prise en compte pour le calcul de votre retraite définitive. Elle vous permet de cumuler provisoirement une fraction de retraite et une rémunération à temps partiel.

Les conditions

Pour obtenir une retraite progressive, vous ne devez exercer qu'une seule activité à temps partiel.

Ses conditions d'attribution ont évolué au 1er janvier 2015. La réforme 2014 a abaissé la condition d'âge de 2 ans. Cet âge ne peut toutefois être inférieur à 60 ans. Il peut en revanche, et bien évidemment, être supérieur.

Conditions d'attribution de la retraite progressive depuis le 1er janvier 2015.
Avant la réforme de 2014 Depuis la réforme de 2014
âge légal de départ à la retraite
+
150 trimestres validés
âge légal - 2 ans
(60 ans au minimum)
+
150 trimestres validés
Par exemple :
Vous êtes né en 1955 et vous avez validé une durée d'assurance de 152 trimestres. Votre âge légal de départ à la retraite est fixé à 62 ans. En 2015, vous aurez 60 ans et vous pourrez donc bénéficier de la retraite progressive tout en exerçant une activité à temps partiel.

Les conséquences sur votre retraite

Le calcul de votre retraite progressive est effectué à titre provisoire.

Les cotisations versées au titre de l'activité exercée après le départ en retraite progressive seront retenues pour le calcul de votre retraite complète.

Le montant de la retraite entière ne peut être inférieur à la retraite qui a servi de base au calcul de votre retraite progressive.


Source : CCMSA
Crédit photo : CCMSA - Téo Lannié